Mes idoles #1 : Aubrey Frost

Ce n’est pas très original de faire un article sur Aubrey. Il s’agit sans conteste du travesti le plus admiré par la planète web-travelo, il y a donc pas mal d’articles qui traînent déjà. Actif depuis début 2000 (à 19 ans) grâce à son mythique http://www.aubeysplace.com, on peut lui attribuer énormément de mérites : il a été le premier (oui, le tout premier) travesti anglophone a réaliser une sorte de blog avec un peu d’images et beaucoup de lecture, mais il était surtout 100% fille sur ses photos. Son site a énormément bien marché, comptant rapidement les millions de vues, ses photos y étaient nombreuses et son style évoluait régulièrement. Après avoir changé de site en cours de route et donné des nouvelles un peu moins régulièrement à partir de 2007-2008, il disparaît totalement du web en 2011. Tout ce que l’on sait maintenant, c’est qu’il a entamé une transition et se fait appeler simplement « Jo ». Si Aubrey Lynn Frost est un monument du passé, on peut dire que c’est une des Merveilles du Monde (enfin, le monde web-travelo). Mieux, c’est la première Merveille.

 

aubreysplace

 

A l’époque, c’était déjà un exploit d’avoir un site Internet perso qui ressemblait à quelque chose. Là, Aubrey’s Place était beau, facile d’accès, et généreux. Sans ce site je n’aurais jamais eu cette manie de prendre un paquet de photos à chaque fois que j’enfilais des fringues de fille pour les partager avec la terre entière. Autre miracle, les photos y étaient de bonne qualité, et dans des dimensions adaptées à l’écran ! Comprendre qu’elles étaient assez grandes, puisqu’à l’époque la place sur les serveurs était assez réduite et il fallait faire gaffe à la taille des fichiers. Maintenant c’est plutôt l’inverse, les photos énormes doivent être réduites pour s’afficher sur l’écran. C’était vraiment un autre temps.

Pour bien comprendre l’intérêt d’Aubrey et pourquoi tous les admirateurs de travestis d’il y a 10 ans s’accordaient à dire que c’était la Reine, il faut comprendre qu’elle était unique en son temps. En effet, si on prend la masse de travestis des années début 2000 et que l’on ne garde que ceux qui :
– Affichent leur tête.
– Ont un site web personnel.
– Y mettent des photos par dizaines.
– Font attention à ce que leurs photos soient bien prises
– Font attention à ce que leurs photos s’affichent dans de bonnes dimensions
eh bien, on doit les compter sur les doigts de la main. Maintenant, réduisons ce nombre aux travestis qui ressemblent à s’y méprendre à des nanas… et il n’y a plus qu’Aubrey.

Aubrey m’a démontré que la transformation parfaite était possible. Contrairement à Lisa Carlton qui faisait vraiment trav (mais joli trav), Aubrey faisait nana. C’est ce qui m’a motivé plus tard à toujours me dépasser : je savais grâce à Aubrey qu’il était techniquement faisable qu’un mec enfile une perruque, du maquillage, et ressemble totalement à une femme vraiment craquante. Pas forcément sexy, mais plus du genre que je demanderais en mariage au premier rendez-vous.

Je n’ai pas réussi à exploiter la Wayback Machine pour les photos récentes d’Aubrey. Elles sont du coup pratiquement introuvables ! Fort heureusement, un sale fake se faisant passer pour Aubrey les a mises sur un blog ! C’est pas beau ça ?
Difficile de faire une sélection sans prendre l’intégralité de ses photos. Ce qui me dégoute quand je les vois, c’est que je sais que je ne serai jamais aussi canon. Bon, ce n’est pas forcément qu’une question de maquillage et Aubrey a sûrement profité de facilités dans la transformation (je suis sûr que même en mec il ressemble encore à une nana)…
Les photos sont en ordre chronologique inversé : les premières sont les plus récentes. Ca va environ de 2010 à 2000, sachant que dernière moitié (les plus vieilles donc) s’étalent sur deux ou trois ans – c’est dire l’évolution excessivement rapide !

10 réponses à “Mes idoles #1 : Aubrey Frost”

  1. Nina dit :

    C’est le genre de personne qui te motive et démotive en même temps. Ca te motive à le prendre en exemple pour te dépasser dans le travestissement et essayer de ressembler à une fille naturelle et pas une caricature (sur-maquillage, trop sexy…). Mais un peu démotivant car à la manière des personnages de manga avec seulement une perruque et très peu de maquillage, il devient une fille sans le moindre doute, car il a tout : un visage bien ovale, un petit nez, des yeux magnifique, le teint « laiteux » des rousses, etc…
    Ouais, j’ai beau cherché, mais pour moi c’est aussi le plus beau travesti ever ….
    Et finalement voila le genre d’article qui me motive à mort.

  2. LilyB dit :

    Une référence!
    J’avais échangé quelques messages avec Aubrey sur un site communautaire anglophone, Tvchix pour les connaisseurs.
    On avait parlé du tout et de rien, je retiens surtout nos échanges sur Bienvenue à Gattaca, mon film préféré.
    Pour la petite info, c’est sa vie de couple qui l’a écarté du net.

    Cela reste pour moi le meilleur travesti, simple et naturel. Et une source d’inspiration à mes débuts.

    • Amandyne dit :

      Tu lui as causé ? Argh, salaud ! J’aurais adoré parler à THE Aubrey.
      Après, sa vie de couple l’a éloigné du net, mais il est passé aux hormones non ? Ca joue plus sur la vie de couple que le net ça pourtant.

      • LilyB dit :

        Pour les hormones, je n’en sais rien
        Mais dans un des derniers messages que nous avions échangés. Le fait de se retirer du net, était dans l’optique de passer à autre chose, vivre à fond sa nouvelle vie en couple.

  3. Oui, il était une inspiration et vraiment une merveille.

  4. AU brey été pour moi la meilleure dans les années 2000 ! Un must une vrai fille une source d’inspiration ! qui se souvient aussi du site de référencement des sites de Tgirl « urnotalone » créé en 1995 et qui existe encore !!!

    • Aurélie C dit :

      urnotalone !!! Bien sûr que je me souviens !!!

      C’était THE place to be.

      Je crois que c’est de là que j’ai commencé a suivre Aubrey, Natalya et Lisa. Les Trois étaient dans mes bookmarks …

      Souvenirs, souvenirs … Ca ne nous rajeunit pas tout ça …

      En tous cas, bravo à Amandyne pour cette retro des TransGirls disparues .

      Bises,

      Aurélie.

      PS: Tu n’as pas retrouvé « A Girl Called Kate » …

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.