Un an de boucles d’oreilles, et alors ?

20150821_230523

 

Celui qui me fait remarquer que c’est pas des boucles aura droit de la boucler.

Il y a tout juste un an, je me faisais percer les oreilles suite à un article de Ni… euh, c’est Kevin maintenant (http://nina.xxy.fr/des-ptits-trous-toujours-des-ptits-trous/), bref j’avais sauté le pas et j’étais devenu un punk percé. Alors, est-ce que ça a changé ma vie, est-ce qu’on m’a reproché d’être effeminé, ai-je envie de continuer à me faire des trous partout sur le visage ? Je vais vous parler ici de mon expérience en tant que Philippe, puisque je n’ai pas sorti Amandyne depuis 18 mois maintenant (sans compter Halloween) donc je n’ai rien à dire sur les boucles d’oreilles de fille.

Alors oui, avoir les oreilles percées a changé ma vie. Et que en bien, rassurez-vous. La première fois que mes proches m’ont vu avec des boucles d’oreilles, c’était à l’occasion d’un enterrement quelques jours après. Personne ne m’a fait de remarque désobligeante (bon, c’était la personne qui m’avait élevé qu’on enterrait, donc les gens étaient plus désolés pour moi qu’autre chose), et j’ai même eu des cousins qui ont trouvé ça très cool.
Deux semaines plus tard, j’ai déménagé en Angleterre pour commencer une nouvelle vie. A partir de là, tout les gens que j’ai rencontré ne m’ont connu qu’avec des boucles d’oreilles. Et c’est très rigolo : j’ai passé 29 ans dans la norme, et tous les gens que je fréquente depuis 1 an s’imaginent que j’ai eu les oreilles percées toute ma vie.

Bon, plutôt que de vous faire lire des paragraphes chiants, je vais plutôt faire une liste des avantages et inconvénients.

Le bien :

  • Les gens se souviennent plus facilement de moi. Un mec avec les deux oreilles percées, et sans écarteur grunge, c’est très très rare même en Angleterre.
  • Ca habille. C’est le but, non ?
  • On peut jouer avec. C’est idiot mais vu que je n’ai pas de collier et plus d’alliance, ça me fait un bijou à tripoter.
  • On peut utiliser la pointe pour ouvrir le compartiment à carte SIM des téléphones récents. J’ai surpris des amis avec ça.
  • Ca peut lancer des conversations !
  • Ca donne un certain standing. Les gens ont tendance à me prendre plus au sérieux et être plus gentils, c’est le ressenti que j’en ai.

Le moins bien :

  • Si je ne les enlève pas la nuit j’ai du mal à m’endormir, elles me gênent un peu en ayant la tête sur l’oreiller.
  • Si j’oublie de les remettre le matin je me sens nu toute la journée.
  • C’est très difficile de trouver des boucles d’oreilles discrètes qui ne font pas féminin. Du coup je n’ai quasiment jamais changé de style.
  • Et c’est tout. Jamais un regard ou une remarque de travers, je vous dis !

Je n’ai au final que quatre paires. Dans l’ordre d’obtention :

  1. L’emblème Klingon dans Star Trek, trouvées dans une convention Star Trek. Elles sont malheureusement beaucoup trop grandes et ne rendent pas bien.
  2. Du coup j’ai acheté sur Etsy celles pour lesquelles je me suis fait percer les oreilles, à savoir l’emblème de Starfleet, toujours de Star Trek. Elles sont à la bonne taille mais trop brillantes. Et j’ai beau fréquenter des geeks, il n’y a que deux personnes en tout et pour tout qui m’ont fait spontanément la remarque « Hey, mais ce sont des boucles d’oreilles Starfleet ! ». Deux filles d’ailleurs. La deuxième étant une vendeuse dans un magasin de type Cash Converters. J’étais rentré acheter ma PSP Go, ben j’ai vraiment pas regretté ! (et je ne regrette pas la PSP Go)
  3. Le premier jour où j’avais oublié de mettre mes boucles le matin, je me sentais tellement à poil que j’ai été en acheter en urgence le midi chez Claire’s. J’ai donc trouvé les noires en forme de triangle, et je ne les ai plus jamais quittées parce que je n’ai plus rien trouvé de correct depuis ! Ce sont celles que je mets tous les jours depuis novembre.
  4. J’avais décidé de mettre un peu de couleur dans ma vie et adorant le turquoise, j’avais prévu de me trouver des boucles de cette couleur, mais foncées, mat, et petites. Ma copine (je ne suis plus avec mais rien à voir avec les boucles) m’a offert les boucles turquoises que vous voyez sur la photo. Elles sont tout sauf discrètes, et je n’ai rien à mettre avec. Du coup je ne les ai mises que deux fois. Mince alors.

Je ne pense pas avoir convaincu qui que ce soit de sauter le pas. Disons donc que c’est quand même super pratique quand on se travestit d’avoir les oreilles percées, ça m’avait servi pour Halloween. Et que si vous avez peur que vos proches vous fassent des remarques ou se doutent de quelque chose, ben soit j’ai eu de la chance de n’avoir strictement aucun retour négatif, soit c’est juste qu’on est en 2015 et qu’on peut désormais faire tout ce que l’on veut de son corps.

Je suis ravi d’avoir les oreilles percées, et je le dis en tant que mec. Pourtant je n’ai pas choppé la folie des piercings, loin de là, je ne pense pas que j’en ferai d’autres de sitôt. Peut-être un tatouage un jour avant de partir d’Angleterre.

Et la prochaine étape ? Ben, les cheveux. Je ne suis pas allé chez le coiffeur depuis janvier, et c’est une première dans ma vie. Je ne pense pas que les cheveux mi-longs m’iront, et j’ai pour projet de tenir 1 an avec cette putain de tignasse grandissante avant de retourner chez le coiffeur et revenir à la normale. Bientôt 7 mois déjà. J’en reparlerai au moment venu !

Une réponse à “Un an de boucles d’oreilles, et alors ?”

  1. Victoria dit :

    Bonjour Amandyne, cela me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles.. A quand de nouveaux articles? 🙂 Celui-ci m’a bien plu, mais je ne suis pas encore prêt(e) à me faire percer les oreilles 😉

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.