Quelques nouvelles de 2016

 

Je semble n’être actif qu’une seule fois par an. C’est à peu près ça. Et c’est à peu près la fréquence à laquelle je vérifie le Facebook d’Amandyne.

Mais ça va peut-être changer un peu.

Je suis sorti en nana en décembre 2015, et c’était tout une expérience (voir le précédent article. Flemme de mettre un lien). Sans compter Halloween 2014, c’était du coup la première vraie fois que je le faisais. Et jusqu’en septembre 2016, ben rien. L’impossibilité d’aller se faire épiler en institut pour moins de £150 a beaucoup limité Amandyne.

J’ai la chance insolente d’avoir une copine très fan de drag queens et regardant religieusement RuPaul’s Drag Race. Vous imaginez bien qu’elle a pris Amandyne comme une bénédiction. Soyez jaloux.

Donc, en août elle m’a convaincu que je devais dépoussiérer Amandyne. Déjà parce qu’elle voulait vraiment me voir en fille, et surtout parce que ça crèvait les yeux que ça me ferait du bien. Quand on voit les milliers de photos que j’ai pris… tiens, je vais d’ailleurs aller les compter.

Plus de 17.000. Rien que ça.

Bref, j’ai été convaincu de reprendre Amandyne. L’épilation faite (à la maison), j’ai pu me remettre avec plaisir au maquillage le temps d’une soirée.


Mais j’ai surtout pu tester si mes cheveux (que je laisse toujours pousser) me permettraient bientôt de me passer d’une perruque.

Alors c’est pas pour tout de suite, mais c’est sérieusement encourageant ! Jugez vous-mêmes (sur ces photos qui me montrent évidemment sous mon meilleur angle). Je pense que d’ici mars-avril je les aurai assez longs pour qu’ils ressemblent à quelque chose sans devoir passer dans un salon de coiffure.

J’avais en même temps promis à Charlotte (la copine en question) que si le temps s’y prêtait, on sortirait Amandyne en ville dans une boîte LGBT le samedi d’après. J’ai un peu dit ça en l’air, pas vraiment chaud à l’idée de l’emmener dans un endroit que je connaissais pas. Et puis en me connectant au Facebook d’Amandyne, je vois Rachel Sweet qui m’avait envoyé un message quelques jours plutôt pour me proposer d’aller au Way Out Club ce samedi. Grosse coïncidence que voici : quelqu’un que j’avais rencontré l’année dernière au Pink Punters me propose de la rejoindre à l’endroit où j’avais sorti Amandyne pour Halloween. Ce samedi. Décidément, tout est parfait.

Et ça s’est super bien passé. Charlotte était ravie de voir Amandyne. J’ai marché de la voiture jusqu’au Way Out Club, en talons, même pas mal (OK, au retour j’en pouvais plus de ces fichus talons). Au retour on avait faim, on est donc allés au McDo. Et j’ai été chercher ma bouffe tel quel. J’ai commandé à une borne, parce que faut pas exagérer, me balader en nana je fais ça étape par étape, je vais pas directement commander mon Chicken BLT (sans sauce barbecue s’il vous plait) fringué comme ça avec ma voix de mec et mon accent à la con.

Histoire de finir ce début de septembre en beauté (l’espérance de vie d’Amandyne n’est jamais bien longue, faute à la repousse des poils), j’ai pu faire une petite séance d’essyage la semaine suivante avec des robes que ma coloc ne portait plus (la coloc est au courant pour Amandyne depuis mes débuts). Elle et Charlotte se sont donc délectées de me voir essayer toute la soirée des looks assez inédits pour moi. Jugez donc.

Septembre passe, nous arrivons en octobre. Et en octobre, il y a Halloween qui arrive. Donc ce n’est pas vraiment un évènement pour Amandyne, puisque c’est censé faire peur. Ne me dites pas qu’Amandyne vous fait peur. J’ai ainsi passé le mois à glâner des idées et des bouts de costume. Et puis entre temps, j’ai eu l’occasion de sortir Amandyne à Brighton le temps d’une soirée pour aller voir un spectacle de drag queen – peut-être que le nom de Jinkx Monsoon dira quelque chose à certains d’entre vous. Préparation rapide, puis une heure et demie de route, spectable, puis retour. Je n’ai pas vraiment profité d’Amandyne puisque je n’étais pas très fier de ma tenue, mais je suis allé dans un supermarché puis une station essence et j’ai dû parler à des gens, ce qui n’est pas rien. Nouvelle étape franchie. Voici la seule photo de cette tenue :

Chaque année au boulot il y a une sorte de concours de costume pour Halloween. J’attendais donc ça avec impatience : pouvoir déambuler en talons au travail en toute impunité, c’est tentant. Et puis dites-vous bien qu’une bonne transformation impose le respect auprès des gens qui ne se doutent de rien.

Ben le moins qu’on puisse dire, c’est que le pari a été réussi. Tout le monde a été bluffé puisque personne ne s’y attendait. Je pense qu’ils n’avaient jamais vu un travesti de leur vie. Les questions du genre « Tu as fait le maquillage toi-même ? – Oui oui – Noooooooooooon pas possible », « Comment t’as fait pour la poitrine ? » et « C’est pas dur de marcher en talons ? » ont fusé toute la journée. J’ai fini troisième au concours, sur le podium donc. Et plusieurs filles ont demandé à toucher mes seins. Ca n’arrive pas tous les jours.

Le soir je suis allé rejoindre des amis dans Londres. Ils m’avaient déjà vu en Dame du Lac il y a quelques années et ont modérément surpris. J’ai eu l’occasion de faire du Dance Dance Revolution en talons, c’était pas évident. Mais les gens m’arrêtaient dans la rue pour me prendre en photo et plusieurs enfants m’ont avec un grand sourire que mon déguisement était super réussi. Et ça, ça vaut de l’or.

Et maintenant, que reste-t-il pour Amandyne en 2016 ? Eh bien, en décembre je retourne au Pink Punters comme l’année dernière. Je ferai probablement une ou deux autres sorties histoire de profiter à fond. Mais une chose est claire, je ne suis plus un travelo de placard. J’achète des robes pour sortir, et je n’ai jamais été aussi heureux d’être un travesti. Je regrette sérieusement mes dix dernières années à rester chez moi.

4 réponses à “Quelques nouvelles de 2016”

  1. Fuijeda dit :

    Un grand bravo a toi et hyper content de voir autant de photo de toi toujours aussi bien réussi malgré la longue période d’inactivité.
    Bravo pour ta sortie ca a du être un super moment.
    Je suis fan de la robe noir et blanche et de la rouge PinUp.
    Mais la ou je suis sur le cul c’est la tenue/make up d’Halloween bluffant !!!!!

    J’espère a très vite !

    • Amandyne dit :

      En fait j’ai l’impression que je m’améliore en maquillage un petit peu plus à chaque fois. Ca tombe bien, parce que mon visage rajeunit pas…

      Je rentre en France définitivement dans quelques mois, et je pense qu’Amandyne y vivra un peu. Pas aussi facilement qu’en Angleterre où c’est vachement plus accepté, mais quand même.

  2. Julien dit :

    Je n’ai qu’une seule chose à écrire : tu peux d’ores et déjà te passer d’une perruque. Ta chevelure est top, j’en suis jaloux. Sinon, je suis vraiment heureux pour toi. Les dix années précédentes, tu t’en fous. The Best is Yet to Come.

  3. Norbert dit :

    Tout à fait exquise et tellement féminine. Un vrai art consommé du maquillage, et en effet, la perruque n’est plus utile.
    Amandyne mérite que vous lui octroyez encore plus de temps 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.